Le 2 Octobre 2017 s’est tenu la seconde édition du DevOpsRex à Paris dans la mythique salle du Grand Rex.

Cette conférence technique 100 % francophone est aujourd’hui un des rendez-vous de référence autour du DevOps. Une quinzaine de speakers nous ont partagé leurs retours d’expériences (REX) tous issus de retours concrets en entreprises. Nous avons apprécié leurs maitrises de la méthodologie et leurs recommandations. Car même si le DevOps a ses bénéfices, il a évidemment son lot de contraintes et de limites.

Chez Tarkett, Pauline et Aurore sont revenues sur les principales erreurs commises et leurs approches, aussi bien techniques qu’organisationnelles, pour les corriger. Cette alchimie entre les couples Dev et Ops a été mise à l’honneur aussi chez PhotoBox qui nous a présenté l’immersion d’un Ops parmi les Devs et les avantages à travailler côte à côte au quotidien.

De grandes entreprises comme LaPoste, RadioFrance, Cisco, Axa et PMU ont partagés leurs méthodes de travail mise en place et comment leurs transformations ont pu se faire !

Voyages SNCF, connue pour être une société innovante nous l’a encore démontré au travers leur culture d’entreprise qu’est l’excellence opérationnelle. Sur le principe de Chaos Monkey (une application éditée par Netflix qui a pour but de générer des pannes aléatoires en Production, pour forcer les équipes à pouvoir régler toutes formes d’anomalies !), les Ops ont imaginé un jeu grandeur nature sur les véritables environnements de pré-production invitant les équipes des Dev à jouer entre eux !

Un bel exemple de team building sur fond de « gamification » baptisé Days Of Chaos.

Le point central de toutes les sessions reste l’importance des relations humaines ; c’est ce qui fait tout l’intérêt du DevOpsRex. Le DevOps n’est pas qu’une pipeline. Pour atteindre l’équilibre parfait entre Dev et Ops, il faut travailler la culture, la collaboration et le partage.

Si le DevOps pouvait se résumer dans 4 termes, se serait « culture, automatisation, mesure et partage » !